La connaissance de soi

self-knowledge

De toutes les connaissances possibles, la plus sage et la plus utile c’est la connaissance de soi » disait William Shakespeare

Abîme insondable ? Mystère de la création ? Comment l’aborder ?

Chaque jour, nous vivons un rêve, le nôtre. En sommes-nous conscients ? Et pourtant le rêve occupe une place importante dans notre quotidien.

Quand on évoque nos projets, nos objectifs, nos désirs, lorsqu’on parle de leur réalisation, la connaissance de soi est l’outil fondamental, dont on ne peut se dispenser pour y arriver. Pour réussir « Connais-toi toi-même » disait Socrate.

Nous sommes tous confrontés à des changements dans notre vie personnelle et professionnelle. Et nous cherchons tous la perfection, celle de réussir, de faire mieux, de progresser, d’être comblé,  heureux et cette recherche du bonheur nous incite à mieux nous connaître et nous dirigera vers ce qui nous enchantera et ce que nous savons faire de mieux.

Et pour réussir dans notre quête, il faudrait que nous connaissions nos objectifs et les outils pour les réaliser.

Parler de soi est parfois difficile, on se tait souvent par pudeur, par humilité. En plus, nous avons le sentiment que nous nous connaissons parfaitement, et que nous savons tout sur nous, mais rare ceux qui daignent prendre le temps pour y penser, pour  y réfléchir et pour écrire. Pourquoi ne pas s’arrêter le temps de cogiter, de mettre «  noir sur blanc » les choses qui peuvent entraver notre quête ou celles qui peuvent la faciliter.

Il s’avère primordial de sonder notre intérieur, notre conscience profonde  d’objectiver ce que nous savons sur nous-mêmes. Pour notre bien.

Mais quels outils utiliser pour faire cette sonde dans ce qui est mystérieux en nous ? Dans cet abîme impénétrable ?

On pourrait vous proposer trois outils pour développer en vous la connaissance de soi, simplement et efficacement sans être trop pédant:

  • Qui suis-je ? Cet exercice vous permettra de découvrir, qui vous êtes à ce moment, et qui vous voulez devenir dans le futur.

Ce qui compte c’est comment devenir cette personne que vous désirez être, et apprendre à le devenir. Quelle stratégie adopter  pour y parvenir?

 

C’est très simple et cela ne vous demandera pas beaucoup de temps, ni d’efforts surhumains. Simplement, écrivez sur une feuille qui vous êtes, sur une autre qui vous désirez devenir, et sur la dernière comment vous allez le faire.

Et pourquoi pas et cela serait  intéressant et bénéfique de couronner cet exercice avec  « une rétroaction  des personnes de confiance » pour connaitre comment vos proches vous voient.

  • La ligne de vie. Cet outil vous aide à créer une ligne horizontale qui peindra votre vie.

Sur cette ligne, vous mettez un point au milieu,  c’est un repère représentant le

« Maintenant ». Ensuite, démarrez en intégrant les différentes situations et expériences que vous avez traversées dans le passé. Cela vous aidera à prendre conscience des choses que vous jugez comme importantes dans votre vie.

Puis, essayez de remplir une partie de votre avenir, en annonçant vos objectifs à moyen termes  et à long termes.

Une fois cette ligne de vie achevée, prenez le temps de méditer sur ce que vous avez vécu et comment vous pensez accéder aux objectifs que vous avez statué pour votre avenir.

  • Tenir un journal des émotions. S’écouter, écouter nos agitations, nos émotions pourrait nous livrer énormément de détails sur nous-mêmes souvent méconnus ou délaissés, mais aussi sur d’autres personnes ou des situations différentes.

Pour tout cela, le journal des émotions est réputé comme une technique de qualité, à ne pas ignorer, qui nous faciliterait la quête difficile  de  la connaissance de soi.

Prenez conscience  de votre propre état affectif. Cela est bon pour votre santé tant morale que physique. Connaître les émotions qui se répètent comme un leitmotiv dans votre quotidien, connaître leurs origines, peut vous octroyer une plus grande connaissance sur vous, dans toutes les parties de votre vie.

Et on terminera par cette citation :

« La clé pour gérer les autres efficacement est d’abord de se gérer soi-même. Plus vous en savez sur vous-même, plus vous pourrez être en relation avec les autres, sur une base de confiance, de confiance en soi et de force. »

Apprenez, donc à vous connaitre et vous irez mieux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s